top of page
Rechercher

Keep Smiling

De l’avis des dentistes, voici les quatre plus grandes idées fausses sur les dents. Et les mauvais soins en font partie!


Pourtant, pas besoin de s'inquiéter, car les plus grosses erreurs ne demandent qu’un peu d’effort. Du moins pour les bannir de la vie quotidienne. Mais il faut quand même faire preuve d’un peu d’enthousiasme, surtout pour mettre en place les bons rituels d’hygiène. Voici pourquoi:


Le fil dentaire est un incontournable.


Même les plus férus en matière de nettoyage des dents hésitent souvent à l’utiliser: le fameux fil dentaire. Il est tellement impopulaire qu'il n'est utilisé en moyenne que par un tiers de la population, au bas mot. Personne n'aime révéler son manque d'enthousiasme pour le fil blanc. Et pourtant, l'hygiène dentaire ne tient souvent qu'à ce fil. En effet, beaucoup ne savent pas que 40% de la surface de la dent ne peut être atteinte qu'avec le fil dentaire! Il est difficile d'imaginer dans quel état on laisse ses dents si on ne passe pas le fil dentaire dans les interstices. L'argument ancestral selon lequel le fil dentaire provoque des saignements de gencives est complètement obsolète Dr Hannah Selzner, dentiste et conseillère médicale chez Swissdent, explique: «Si vous saignez des gencives à cause du fil dentaire, il n'y a que deux conclusions possibles: vous l’utilisez mal. Ou pire encore: vos dents ou vos gencives sont déjà agressées et vous devriez donc l’utiliser beaucoup plus souvent!»

Cela vous semble grave? C'est le cas, certes, mais terminons sur une bonne nouvelle: il est suffisant de passer le fil dentaire une fois par jour. Par contre, il faut le faire tous les jours.

Les mauvaises dents ne sont pas héréditaires, les mauvaises routines le sont.

Bien sûr, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, mais elles sont tellement rares qu'il ne vaut pas la peine de s’y arrêter. Dr Hannah Selzner le souligne encore et encore, et ajoute: «Des facteurs génétiques peuvent jouer un rôle, mais cela se limite à certaines maladies. Par contre, ce qu’on hérite de notre famille, c'est une attitude et un comportement général vis-à-vis de l'hygiène. De nombreux parents ont tendance à ne pas faire attention aux dents de lait, parce qu'ils se disent qu’elles tomberont de toute façon. Cela peut parfois être fatal: d'une part, il sera très difficile de changer plus tard les mauvaises habitudes bien ancrées. D'autre part, les dents de lait sont beaucoup plus importantes qu'on ne le pensait jusqu’ici: elles servent à garantir l'espace pour les dents permanentes. Si on doit en arracher une, l'écart se refermera et la dent d’adulte poussera de travers.


«C’est toujours mieux que rien!» Attention, cela ne vaut pas pour le brossage des dents!

On sait bien qu’il faut parfois se dépêcher. Et quand on n’a pas de temps à accorder à ses dents, on pallie avec la force. Malheureusement, cela ne donne pas le résultat souhaité. Si on appuie trop sur ses gencives, on les abîme! Il vaut mieux utiliser un bain de bouche entre les brossages et bien rincer.


Le suivi n'est pas la même chose que la prévention: pourquoi il est essentiel d’aller chez le dentiste et d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire.

C'est un cercle vicieux que les dentistes connaissent bien: si vous n'allez pas chez le dentiste régulièrement, vous vous brossez aussi les dents moins régulièrement. Les dentistes et leurs patients en paient les conséquences, surtout après la pandémie de Covid-19: les statistiques montrent que le recul des visites chez le dentiste a entraîné une détérioration considérable de la santé dentaire chez la population générale.


Aujourd'hui, on a repris les bonnes habitudes, mais si on va chez le dentiste parce qu’on a mal, c’est déjà trop tard. Il vaut mieux éviter les moments désagréables en se faisant suivre régulièrement! L'hygiène bucco-dentaire professionnelle effectuée chaque année est une merveilleuse prophylaxie. Elle peut prévenir l'inflammation des gencives et des os. Elle permet d’éliminer le tartre, qui nous gêne et qui ne disparaît pas au brossage, et d’éviter ainsi des problèmes futurs.


Un autre argument en faveur de l’hygiène bucco-dentaire: contrairement à la visite classique et impopulaire chez le dentiste, ça ne fait pas mal. Promis.



Photo: @unsplash

Commentaires


bottom of page