top of page
Rechercher

Des histoires de dents que vous ne connaissiez certainement pas encore!

Quel est le rapport entre un mariage traditionnel balinais et le cure-dent? Plus que vous ne pouvez l'imagine!

Il faut vraiment regarder de très près pour distinguer ce qui est différent sur cette photo: le marié ne porte pas seulement des habits traditionnels balinais, mais aussi un certain look qui lui a été «donné» à l'occasion de son mariage: Six dents de devant limées en pointe!


Ce «limage des dents» fait partie du complexe de croyances hindoues de Bali, qui stipule qu'une âme ne peut se réincarner dans un corps humain que si elle a été limée. En conséquence, cette opération est pratiquée aussi bien sur les garçons que sur les filles, le plus souvent comme rite d'initiation, afin d'obtenir les conditions nécessaires au mariage.


Alors qu'à Bali, il s'agit exclusivement de raisons spirituelles, à Bornéo, non loin de là, c'est un principe de beauté: les Dayak décorent leurs incisives de plaquettes d'or qui brillent lorsqu'ils parlent et laissent ainsi un effet particulier à leurs interlocuteurs. Parfois, il faut pour cela «façonner» un peu les dents. Quoi qu'il en soit, ce look en dit plus sur la force et la beauté de son porteur que sur une vie dans l'au-delà.


Tous ces faits passionnants sont rassemblés dans le domaine de l'ethnomédecine, qui étudie les différentes procédures de manipulation des dents. Aujourd'hui, on sait par exemple, grâce aussi à des recherches intensives, que les premiers travaux de dentisterie ont été réalisés par les Étrusques et les Phéniciens au milieu du premier millénaire avant Jésus-Christ. Les Étrusques étaient même capables de fabriquer des billes d'or et de les assembler sans soudure ! Bien sûr, cela était réservé aux riches, comme c'est souvent le cas. En conséquence, il n'est guère surprenant que les dents aient toujours eu une importance particulière:


Le statut et les dents sont directement liés.


Le meilleur exemple en est le cure-dents. C'est à peine croyable, mais il fut un temps où le cure-dent était considéré comme l'accessoire de mode le plus chic. Néro, empereur romain de l'Antiquité et despote de la première heure, avait par exemple l'habitude de se présenter sur ses parquets aka orgies avec un cure-dent en argent dans la bouche. Il n'était toutefois pas le seul souverain de l'Antiquité à cultiver ce spleen insolite: Un cure-dent en or a même été retrouvé dans une tombe vieille de 5000 ans en Mésopotamie!


Même dans le monde moderne, marqué par l'industrie, il existe des tendances dentaires qui peuvent paraître irritantes: c'est le cas d'une tendance japonaise. Les «crooked teeth» y jouissent d'une grande popularité. Les «dents de travers» sont imitées en collant des canines artificielles sur les vraies. Yaeba, c'est le terme japonais, peut paraître étrange pour les dimensions occidentales, mais ici aussi, un proverbe universel s'applique : «La beauté est dans l'œil de celui qui regarde».


Photo: @unsplash

ความคิดเห็น


bottom of page